Ecole de commerce

Diplôme Grande École visé Bac+5, Grade de Master

Nos formations longues diplômantes sont finançables dans le cadre du Plan de formation de l’entreprise, du Congé Individuel de Formation, de la période de professionnalisation.

Nos formations courtes peuvent être financées par le Plan de formation de l’entreprise et le Droit Individuel à la Formation (DIF).

Plan de Formation

Le plan de formation de l’entreprise relève de l’initiative de l’employeur et peut comporter trois types d’actions selon les objectifs poursuivis :

  • les actions visant à assurer l’adaptation du salarié au poste de travail,
  • les actions liées à l’évolution des emplois ou au maintien dans l’emploi,
  • les actions ayant pour objet le développement des compétences.

Les actions peuvent être de durée très variable, allant d’une journée à plusieurs semaines, voire plusieurs mois.
Lorsque la formation se déroule partiellement ou totalement en dehors du temps de travail, l’employeur peut verser une allocation de formation au salarié.

Qui est concerné ?

Tout salarié, quelle que soit la nature de son contrat de travail, peut être concerné par le plan de formation.


Pour plus d’informations :
www.centre-inffo.fr

Votre contact formation permanente

Marie-Dominique Rossi Marie-Dominique Rossi

Responsable VAE
01 56 26 26 10


Congé Individuel de Formation

Qu’est-ce que le CIF ? Suivez le parcours d’Andreï, Chef de rang, étudiant en Master à l’ISG dans le cadre du CIF.

Le Congé Individuel de Formation permet au salarié (à sa seule initiative) de suivre pendant un an à temps plein ou 1 200 heures à temps partiel, une formation de son choix, indépendamment du plan de formation de son entreprise. L’employé en CIF ne perd pas son statut de salarié de l’entreprise.

Selon les cas, l’OPACIF peut prendre en charge entre 80% et 90% de son salaire (et jusqu’à 100% si celui-ci est inférieur à deux fois le SMIC) ainsi que les frais de formation, de transport et d’hébergement.

Qui est concerné ?

Ce droit est ouvert à tous les salariés du secteur privé en contrat à durée indéterminée ou déterminée qui respectent les conditions suivantes :

  • Les salariés en CDI doivent avoir à leur actif au moins deux ans d’expérience professionnelle, dont un an dans leur entreprise actuelle.
  • Les salariés en CDD doivent avoir exercé une activité salariée pendant au moins deux ans au cours des cinq dernières années, dont quatre mois, consécutifs ou non, en CDD au cours des douze derniers mois.

Pour plus d’informations :
www.centre-inffo.fr et www.fongecif-idf.fr

Période de professionnalisation

Les périodes de professionnalisation ont pour objet de favoriser le maintien dans l’emploi des salariés en leur faisant bénéficier d’une action de formation ou en leur permettant d’obtenir une qualification professionnelle.

Le dispositif est basé sur l’alternance, les actions de formation alternant enseignements théoriques en centre de formation et phases d’application professionnelle dans l’entreprise.
Les actions de formation se déroulent en principe pendant le temps de travail. Elles peuvent également se dérouler en dehors du temps de travail à l’initiative du salarié (dans le cadre du DIF) ou de l’employeur, avec l’accord écrit du salarié (dans le cadre du plan de formation).

Si la formation se déroule pendant le temps de travail, le salaire sera versé normalement. Par contre, si elle a lieu en dehors du temps de travail, le salarié percevra une allocation formation équivalente à 50% de son salaire horaire net (versée par l’employeur).


Qui est concerné ?

Le dispositif concerne tous les salariés en contrat à durée indéterminée, notamment ceux qui comptent vingt ans d’activité professionnelle ou qui sont âgés d’au moins quarante-cinq ans et disposent d’une ancienneté minimum d’un an de présence dans la dernière entreprise qui les emploie.

Pour plus d’informations : www.centre-inffo.fr

Droit Individuel à la Formation

Le Droit Individuel à la Formation permet à tout salarié à temps complet de se constituer un crédit de 20 heures de formation par an.
Une convention ou un accord collectif interprofessionnel, de branche ou d'entreprise peut prévoir une durée supérieure.

Le DIF est capitalisable sur 6 ans sans pouvoir dépasser le plafond de 120 heures. Pour les salariés à temps partiel, la durée des droits acquis au titre du DIF est calculée au prorata de leur durée de travail.

Le DIF permet des actions de promotion, ou d’acquisition, d’entretien ou de perfectionnement des connaissances.
La mise en œuvre du DIF est à l’initiative du salarié en accord avec l’employeur. Le choix de l’action de formation doit obligatoirement se traduire par un accord écrit des 2 parties.

Les frais de formation sont à la charge de l’employeur. De plus, une allocation formation égale à 50% du salaire net est versée au salarié pour les heures de formation se déroulant en dehors du temps de travail.

Qui est concerné ?

Le Droit Individuel à la Formation concerne tous les salariés, qu’ils soient en contrat de travail à durée déterminée ou non, à condition qu’ils respectent les critères suivants :

  • Les salariés en contrat de travail à durée indéterminée doivent faire état d’au moins un an de présence dans l’entreprise.
  • Les salariés en contrat à durée déterminée, doivent avoir travaillé au moins 4 mois (consécutifs ou non) en CDD au cours des 12 derniers mois. De plus, la durée du DIF sera calculée au prorata de leur présence dans l’entreprise.

Depuis le 24/11/2009, le DIF est « portable » : le salarié « emporte » le reliquat de son DIF acquis chez son précédent employeur, qu’il peut faire valoir dans les deux ans suivant son embauche dans une nouvelle entreprise. Autrement dit, toute personne en recherche d’emploi depuis cette date peut bénéficier de son DIF.

Pour plus d’informations : www.centre-inffo.fr

Livre d'or

Emmanuel DUPUY

Emmanuel
DUPUY

Président l’Institut Prospective et Sécurité en Europe (IPSE) et professeur de géopolitique

« Une excellente conférence réalisée. Enrichissante, par la vivacité de l’auditoire et la pertinence des questions posées. Bravo à l’ISG pour la qualité de ses étudiants et la gentillesse de l’encadrement académique. Amitiés. »

Arthur MESSEMACKERS

Arthur
MESSEMACKERS

ISG Promo 2011 - chef de projet sécurité chez GEOS

« Un très bon moment passé avec les étudiants de l’ISG. En espérant avoir suscité des vocations ! »

Alireza KHALILI

Alireza
KHALILI

ISG Promo 1995 -
Professeur de Géopolitique à l’ISG.


« Quel plaisir et quelle joie d’intervenir devant les étudiants de l’ISG toujours aussi partant. »

ISG approprie-toi le monde

A propos de l'ISG :

L'Institut Supérieur de Gestion (ISG), membre de IONIS Education Group, créé il y a près de 50 ans est une Grande Ecole de Commerce, visée par l'Etat, membre de la Conférence des Grandes Ecoles et du Chapitre des Ecoles de Management. Le diplôme Grande école de l’ISG est visé Bac+5 et confère le Grade de Master. Sa pédagogie innovante et en phase avec les entreprises est au service de sa mission : former des managers responsables, créatifs, entreprenants et aptes à évoluer à l’International. L’ISG s’appuie sur un réseau de 125 universités partenaires dans 50 pays et sur son association d’anciens élèves, comptant 20 000 diplômés. L'ISG propose des formations pour tous les profils, de Bac à Bac+5, mais aussi des programmes de formation continue et de VAE pour les personnes ayant déjà une expérience professionnelle. L’ISG forme chaque année près de 3 500 étudiants au sein de ses programmes. Depuis sa création, l'ISG a acquis une reconnaissance internationale, il est membre de l'EFMD, de l'AACSB de CLADEA, de l'AmCham et partenaire de l'UNIDO. Son laboratoire de recherche, le GRiiSG, a pour thèmes de recherche principaux : entrepreneuriat et marché, management et innovation et management des risques.
ISG. Make the world yours.